Translate

dimanche 5 mai 2013

Questions fréquentes sur la PEx (n° 8)


"L'Enseignement Explicite n'appartient à personne."

Derrière cette remarque se cache la question d’une éventuelle propriété intellectuelle ; on trouvera peut-être déplacée une telle préoccupation en matière pédagogique. Il semblerait que le côté innovant de l’efficacité en pédagogie suscite des interrogations marchandes. Pour être plus précis, la remarque originale soulignait qu’aucun scientifique ni pédagogue ne pouvait s’en dire le propriétaire.

Je commencerai par préciser que l’Enseignement Explicite est une méthode spécifique, ayant été décrite avec précision et dont les procédures ne peuvent être confondues avec celles d’autres méthodes. Même si effectivement aucun brevet commercial n’a jamais été déposé pour l'Enseignement Explicite, il serait malhonnête de nier que c’est Barak Rosenshine qui en est le père historique : il l’a formalisée après de nombreux travaux expérimentaux. Le modèle qu’il a constitué est toujours valide ; c’est celui qui est appliqué dans nombre de classes aujourd’hui. Il continue d’être approfondi par de nombreux autres chercheurs et transmis par des enseignants en éducation ; d’autres études de grande ampleur viennent confirmer ses conclusions chaque jour. Pour le monde francophone, soulignons le rôle important des Canadiens Clermont Gauthier, Steve Bissonnette et Mario Richard,  qui font beaucoup pour sa diffusion jusqu’à la lointaine Europe (Suisse, France). Les sciences cognitives qui commencent à pénétrer le champ éducatif, nous permettent aujourd’hui de comprendre pourquoi ce modèle est efficace. On pourra citer dans ce domaine Sweller, Dweck, Willingham mais la liste n’est pas exhaustive.

L’Enseignement Explicite n’est pas sorti du néant, il n’est pas sorti du pragmatisme de quelques enseignants réunis dans une cafétéria pour échanger des recettes, il n’est pas sorti d’une utopie politico-sociale. Il est sorti des cerveaux de chercheurs qui ont passé des années à travailler sur la question dans des conditions parfois très difficiles[1]. La moindre des choses est de connaître les  noms[2] des plus importants d’entre eux, de reconnaître leur mérite, et de leur accorder la paternité de ce mouvement pédagogique, à défaut de leur en accorder la propriété commerciale.

Il faudrait bien plus d’une page pour retracer l’histoire de l’Enseignement Explicite mais on peut d’emblée dire que si un jour elle est écrite, de nombreux scientifiques et pédagogues s’en verront attribuer une part de la paternité.


           

           A bientôt ici même pour une autre remarque. 







[1] Lire par exemple  l’histoire du projet Follow Through racontée en détails par S.Engelmann.
[2] Il est impossible ici de donner une liste exhaustive de tous ceux qui ont contribué à parfaire l’Enseignement Explicite. Ceux qui sont intéressés les retrouveront sur le site Form@PEx.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ne seront retenus que ceux qui sont en rapport avec le sujet, clairement énoncés, courtois, et non injurieux.