Translate

samedi 4 octobre 2014

Qu'en pensez-vous ?

Les enseignants vont être, une fois de plus, consultés et les élèves vaquer une demi-journée.Ce coup-ci, on doit se prononcer sur le Projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture. 

Que diable, soyons fous et plutôt que de collecter docilement des avis épars, que personne ne lira, pourquoi ne pas se faire un petit plaisir et verser dans une réponse tout aussi amphigourique sur le même registre. Ceci par exemple :

« Compte tenu des attaques dont la réforme est l’objet et la définition de la nouvelle citoyenneté en ce début de XXIe siècle, il faut de toute urgence élargir l’horizon de tous les partenaires éducatifs à la globalité des capacités et compétences les plus innovantes. Par-delà les crispations anti-égalitaires et une nécessité de questionnement qui implique l’hétérogénéité, on se doit de se positionner avec une mise en œuvre se référant à l’accompagnement des réformes pour les jeunes acteurs-auteurs de leur propre formation.
 Pour enfin en terminer avec l’archaïsme, et constatant la violence causée par l’école elle-même face au défi des nouvelles technologies, il faut dans l’intérêt des nouveaux publics exiger un référentiel obligatoire des transversalités de savoir-faire et surtout de savoir-être.
 Cela ne doit pas occulter le contexte de l’individualisation des apprentissages ni la logique obligée des handicaps socioculturels : il faut de toute urgence donner un espace à l'ensemble des problématiques des interlocuteurs de proximité.Tant que durera une nécessité de questionnement comme l’exprime la présente consultation, on ne pourra se passer d'exiger la majorité des innovations par essence citoyennes. »






Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ne seront retenus que ceux qui sont en rapport avec le sujet, clairement énoncés, courtois, et non injurieux.