Translate

samedi 1 avril 2006

The Knowledge Deficit E.D. Hirsch

The Knowledge Deficit
E.D. HIRSCH Jr
Houghton Mifflin Company, 04/2006, 169 p.
--- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- --- -- ---
--- --- --- --- ---
E.D. HIRSCH Jr : Auteur du best seller Cultural Literacy. Il est le fondateur de la Core Knowledge Foundation, à qui tous les droits d’auteur de ce livre seront reversés, et membre de l’American Academy of Arts and Sciences.

Résumé :
E.D. Hirsch Jr, auteur du best seller Cultural Literacy et notre plus clairvoyant penseur de l’éducation, propose une solution urgente face au déclin national et catastrophique des résultats en lecture.
Comment est-il possible, demande-t-il, que les élèves américains aient de si faibles résultats par rapport aux autres pays, et que leurs résultats soient inversement proportionnels au temps qu’ils passent à l’école ?
S’appuyant sur des observations, sur l’histoire des idées, et sur ce que l’on sait du développement intellectuel, Hirsch donne son interprétation : alors que nos écoles excellent dans l’enseignement des mécanismes de la lecture, elles échouent littéralement auprès de tous les petits Américains, quelle que soit leur origine sociale, qu’ils soient dans le public ou dans le privé, parce qu’ils ne possèdent pas les connaissances nécessaires pour comprendre ce qu’ils déchiffrent. Brillamment, Hirsch montre que cette culture de base dépend moins des compétences techniques de la lecture, toutes enseignées actuellement dans les écoles américaines, que du contact avec des livres au contenu riche et attrayant.
Ses arguments sont incontestables car :
- ils donnent aux parents d’élèves les outils pour améliorer chez leurs enfants la compréhension ;.
- ils montrent comment le programme No Child left Behind et les évaluations de la compréhension (SAT) ont mesuré la compréhension – une habileté basée sur les connaissances qui est enseignée sans succès dans nos écoles ;.
- ils s’attaquent à la faiblesse des programmes d’état ;
- ils expliquent en détail comment les écoles américaines pourraient devenir les meilleurs et plus puissants antidotes à la pauvreté et à cet écart scolaire constaté entre milieux ethniques.

Voilà un carnet de route pour les parents qui réfléchissent, pour les enseignants et pour les citoyens. The Knowledge Deficit montre exactement comment nous pouvons transformer toutes les écoles américaines en lieux où la compréhension de l’écrit serait effectivement transmise et pourquoi cet objectif est encore plus important dans une perspective démocratique.

« Un message important, exprimé de manière éloquente. »    
Steven Pinker, Professeur de psychologie, Université de Harvard, et auteur de L’instinct du langage et Comment l’esprit fonctionne
« Si nous avions fait ce que dit E.D. Hirsch, et si nous nous étions assurés que tous les élèves indépendamment de leur race, de leurs revenus, de leur environnement, soient en contact avec un programme au contenu riche, ambitieux, bien construit, les écoles auraient pu être différentes de ce qu’elles sont aujourd’hui. »

Ed McElroy, président de la Fédération Américaine des Professeurs (American Federation of Teachers)
« Le nouveau travail percutant, argumenté avec passion de E.D. Hirsch ne pouvait pas arriver au meilleur moment. Les déficits américains en lecture et connaissances sapent non seulement la compétitivité économique et le combat pour la justice sociale mais les fondements même de sa démocratie. Ce travail concis et expert est l’une des plus importantes contributions au débat en cours à propos du plus urgent problème interne à notre nation. »     
Orlando Patterson, auteur de Liberté : La liberté dans la construction de la culture occidentale
« Un dossier irréfutable sur la réforme de l’éducation. Un coup d’oeil au plan montre que la culture générale est une espèce en voie de disparition. »
Diane Rehm


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ne seront retenus que ceux qui sont en rapport avec le sujet, clairement énoncés, courtois, et non injurieux.